Notre histoire

1908

A 26 ans, Charles Vignon rejoint l’entreprise Favrichon, spécialisée dans la fabrication de produits céréaliers et située dans le village de Saint Symphorien de Lay, pour y mettre à contribution ses nombreuses connaissances techniques et mécaniques.

Charles Vignon rencontre Louise, la fille de Joseph Favrichon, et l’épouse peu de temps après

1913

Après de longs mois sur l’étude du projet de l’agrandissement de l’usine, Charles Vignon parvient à réaliser un véritable moulin afin de fabriquer des produits diététiques solubles à base de farines de céréales.

A la pointe des progrès techniques de son époque, il installe un moteur de 50cv pour faire tourner les machines.

1925

Visionnaire dans son approche commerciale, Charles Vignon met en place des campagnes publicitaires dans des revues spécialisées. Aussi, il recrute un représentant pour visiter les clients pharmaciens, leur proposer des kits pour leurs vitrines et des échantillons.

Charles Vignon expose même ses produits à la Foire de Paris de mai 1925, rendez-vous commercial international et incontournable de l’époque.

1929

Devenu très important dans la vie de l’entreprise, Charles Vignon en devient officiellement gérant. La raison sociale devient « Etablissement Favrichon & Vignon ». Il réalise aussitôt des investissements pour équiper les ateliers de machines modernes pour l’atelier de paquetage.

1939

À cette époque, l’avoine est déjà reconnue comme une céréale aux propriétés nutritionnelles exceptionnelles. L’entreprise réussit à mettre au point une nouvelle méthode de fabrication de flocons d’avoine : après être cuit doucement à la vapeur avec une pression et une température régulées, l’avoine dispose d’une bien meilleure conservation. Une prouesse pour l’époque…

De plus en cette période de guerre, l’entreprise joue un rôle majeur : elle a été classée prioritaire pour l’alimentation des enfants.

1971

Favrichon & Vignon est l’une des premières sociétés à s’intéresser de près à l’agriculture biologique. Peu de temps après, elle lance ses premières céréales bio : cultivées sans engrais ni traitement chimique.

1977

À l’instar des pays anglo-saxons, les français se mettent petit à petit à consommer des céréales pour leur petit-déjeuner. C’est lors d’une émission littéraire à la télévision qu’ils découvrent tous les bienfaits nutritionnels des mueslis. L’entreprise Favrichon & Vignon est la première en France à se doter d’une machine pour fabriquer des mueslis croustillants.

2013

Plus de 100 ans après, la passion des céréales et le savoir faire historique de Charles Vignon sont mis à l’honneur dans une nouvelle gamme de mueslis bio et gourmands.

2016

Une nouvelle gamme voit le jour : les Mueslis Pépites & Flocons, l’alliance inédite et savoureuse de pépites de céréales croustillantes et de flocons d’avoine complets.